Défiant la répression, les Chinois descendent dans la rue sur l’air de « L’Internationale »

Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La révolte est inédite depuis le printemps 1989, où le Parti communiste chinois avait été confronté à un vaste mouvement de rébellion qu’il avait écrasé dans le sang en faisant appel à l’armée. Depuis, jamais aucune protestation n’avait dépassé le cadre local ou régional. Mais, les mesures draconiennes anti-Covid depuis plus de deux ans ayant mis à bout la population, il ne manquait qu’une seule étincelle pour mettre le feu à la prairie, comme disait Mao Zedong.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal