La justice israélienne annonce la procédure d’inculpation de Netanyahou en pleine campagne

Par

Le procureur général israélien a annoncé jeudi 28 février que le dossier judiciaire du chef du gouvernement serait transmis pour « fraude et abus de confiance et corruption ». À six semaines des élections, c’est un coup de tonnerre dans le paysage politique d’Israël.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après trois ans d’enquête, l’audition de 140 témoins (dont cinq ministres) et un rapport de 800 pages de la part de l’équipe de procureurs, le procureur général israélien a encore pris soin d’écouter ces dernières semaines l’avis d’une vingtaine de hauts fonctionnaires du ministère de la justice pour finalement prendre sa décision : la transmission du dossier pour mise en examen du premier ministre Benjamin Netanyahou dans trois des quatre affaires où il était impliqué par la police.