Climat : le rapport du Giec est « un terrible avertissement sur les conséquences de l’inaction »

Malgré les efforts déployés pour réduire ses impacts, les dérèglements climatiques entraînent déjà des dommages considérables, voire irréversibles pour la nature comme pour les sociétés humaines. Les personnes les plus pauvres sont les plus durement touchées, ont alerté les scientifiques dans un nouveau volet du sixième rapport du Giec, publié lundi.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En août dernier, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) publiait le premier volet de son sixième rapport d’évaluation – son dernier rapport était paru en 2013-2014.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal