Ne stigmatisons pas les dépressifs

Les articles sur la dépression d'Andreas Lubitz ont pour conséquence de stigmatiser cette maladie et ceux qui en souffrent, alerte Pete Etchells, chercheur en psychologie biologique, dans un article paru sur le site du Guardian. Selon lui, en établissant un lien entre la maladie de Lubitz et son choix de « crasher » l'A320 dans les Alpes, les médias font preuve d'« une ignorance à couper le souffle à propos des problèmes mentaux ».

A lire sur theguardian.com

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les articles sur la dépression d'Andreas Lubitz ont pour conséquence de stigmatiser cette maladie et ceux qui en souffrent, alerte Pete Etchells, chercheur en psychologie biologique, dans un article paru sur le site du Guardian. Selon lui, en établissant un lien entre la maladie de Lubitz et son choix de crasher l'A320 dans les Alpes, les médias font preuve d'« une ignorance à couper le souffle à propos des problèmes mentaux ». Il est impossible d'établir un lien clair entre cette maladie et les dernières actions de Lubitz aux commandes de l'avion, et « la dépression ne vous donne pas envie de tuer des gens », explique-t-il.