Nouveau procès pour plagiat en vue pour Led Zeppelin

Par
Led Zeppelin va devoir de nouveau comparaître devant la justice américaine pour plagiat, a décidé à l'unanimité vendredi une cour d'appel de San Francisco.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

NEW YORK (Reuters) - Led Zeppelin va devoir de nouveau comparaître devant la justice américaine pour plagiat, a décidé à l'unanimité vendredi une cour d'appel de San Francisco.

Les deux piliers du groupe de rock britannique, le chanteur Robert Plant et le guitariste Jimmy Page, sont accusés d'avoir copié l'introduction à la guitare de leur célèbre morceau "Stairway to Heaven" sur "Taurus", un instrumental du groupe californien Spirit écrit en 1967.

Led Zeppelin a gagné un premier procès en juin 2016 mais la Cour d'appel fédérale pour le 9e circuit, située à San Francisco, a estimé que le procès avait été entaché de nombreux vices de procédure.

La plainte contre le groupe de rock est déposée par une fondation qui gère les chansons de Randy Wolfe - alias Randy California -, ancien membre de Spirit mort par noyade en 1997.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale