Comment Julian Assange s’est retrouvé dans le viseur de la CIA

Une enquête de Yahoo! dévoile comment la publication de documents de la CIA en 2017 a conduit l’agence à envisager l’enlèvement du fondateur de WikiLeaks, alors réfugié dans l’ambassade équatorienne de Londres. Donald Trump, lui, aurait même évoqué son exécution.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La CIA et la présidence américaine ont envisagé, en 2017, de kidnapper, voire d’exécuter le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, en représailles contre la publication de documents détaillant les outils d’espionnage de l’agence américaine, rapporte dimanche 26 septembre Yahoo News.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

France — Enquête

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

dossier

par La rédaction de Mediapart

Politique — Reportage

par Pauline Graulle
Voir la Une du Journal