Une filiale de GDF Suez au cœur d'une opération anti-corruption en Espagne

Par Tono Calleja y Alicia Gutiérrez (infoLibre)

L'Espagne mène une grande opération anti-corruption qui a conduit à l'interpellation de 51 personnes, dont l'ex-secrétaire général du parti populaire de la région de Madrid et des dirigeants de Cofely-España, filiale de GDF Suez, principale entreprise bénéficiaire de marchés publics octroyés par le réseau.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cofely-España, filiale de la multinationale française GDF Suez, est l'entreprise autour de laquelle gravitait une grande partie du réseau mené par Francisco Granados, ex-secrétaire général du Parti populaire (PP, au pouvoir) dans la région de Madrid, et qui a bénéficié de la majorité des marchés publics sur lesquels enquête l'Unité centrale opérationnelle (UCO) de la Garde civile espagnole dans le cadre de l'opération anti-corruption Púnica. Cofely aurait encaissé plus de 170 millions d'euros des administrations publiques impliquées dans l'opération, en majorité des mairies de la Communauté de Madrid.