Enquête russe: Roger Stone, proche de Trump, plaide non coupable

Par
Roger Stone, un proche de longue date de Donald Trump, a plaidé non coupable, mardi devant un tribunal fédéral à Washington, des sept chefs d'inculpation qui le visent dans le cadre de l'enquête du procureur spécial Robert Mueller sur les soupçons d'ingérences russes dans la campagne présidentielle américaine de 2016.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Roger Stone, un proche de longue date de Donald Trump, a plaidé non coupable, mardi devant un tribunal fédéral à Washington, des sept chefs d'inculpation qui le visent dans le cadre de l'enquête du procureur spécial Robert Mueller sur les soupçons d'ingérences russes dans la campagne présidentielle américaine de 2016.