UE: Feu vert à un MES plus actif, le reste attendra

Par
Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne (UE) ont convenu vendredi que le Mécanisme européen de stabilité (MES) était appelé à jouer un plus grand rôle dans une zone euro plus intégrée, se donnant le temps d'en préciser les conditions en décembre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne (UE) ont convenu vendredi que le Mécanisme européen de stabilité (MES) était appelé à jouer un plus grand rôle dans une zone euro plus intégrée, se donnant le temps d'en préciser les conditions en décembre.