Présidentielle au Mali, tirs d'obus dans le secteur de Kidal

Par
Les Maliens ont voté dimanche pour une élection présidentielle qui consistait essentiellement en un duel entre le chef de l'Etat sortant, Ibrahim Boubacar Keita, dit "IBK", et un ex-ministre des Finances, Soumaïla Cissé, a priori le seul candidat en mesure de le battre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAMAKO (Reuters) - Les Maliens ont voté dimanche pour une élection présidentielle qui consistait essentiellement en un duel entre le chef de l'Etat sortant, Ibrahim Boubacar Keita, dit "IBK", et un ex-ministre des Finances, Soumaïla Cissé, a priori le seul candidat en mesure de le battre.