La seconde mort de Sonia Rykiel

Par

L’enseigne fondée par Sonia Rykiel en 1968 vient de rendre les armes. Elle n’aura survécu que trois ans à peine à sa créatrice décédée en août 2016, relate le quotidien beyrouthin L'Orient-Le-Jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En 2012, se sachant atteinte de la maladie de Parkinson depuis plus d’une dizaine d’années, Sonia Rykiel cède 80 % du capital de sa marque au groupe hongkongais Fung Brands. En 2016, le fonds d’investissement chinois First Heritage Brands possède Sonia Rykiel à 100 % et licencie le quart des employés de la marque. En avril 2019, la société Sonia Rykiel est placée en redressement judiciaire. Quelques repreneurs se sont manifestés et l’échéance a été retardée dans l’espoir de voir la marque échoir à l’un de ces prétendants. Mais la nouvelle vient de tomber : personne n’est allé jusqu’au bout de son offre et la maison est liquidée.