Enquête sur FleishmanHillard, mercenaire du lobbying à Bruxelles

Par Cédric Vallet

De nouveaux documents issus des « Monsanto Papers », déclassifiés par la justice américaine, lèvent un peu plus le voile sur les stratégies élaborées pour défendre le glyphosate au profit de Monsanto. Architecte de cette stratégie : FleishmanHillard, une entreprise de lobbying tentaculaire, qui a pignon sur rue à Bruxelles. Pesticides, substances cancérogènes, services financiers, énergies fossiles. FleishmanHillard est de toutes les controverses.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruxelles (Belgique), correspondance.– Branle-bas de combat chez Monsanto. En mars 2017, l'entreprise américaine spécialisée dans la vente de semences et d'herbicides sent le vent du boulet. Le Monde vient de publier un premier article sur les « Monsanto Papers », ces documents internes à la compagnie américaine, déclassifiés par une cour fédérale californienne.