Le juge anticorruption Levrault conteste son éviction de Monaco

Par

Limogé par Monaco cet été, le juge anticorruption Édouard Levrault, qui a inculpé plusieurs dignitaires du Rocher dans l’affaire Rybolovlev, conteste son éviction. Il vient de saisir le tribunal suprême de la Principauté pour obtenir sa réintégration.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Acteur déterminant des opérations anticorruption à Monaco, le juge d'instruction français Édouard Levrault a décidé de contester son éviction du Rocher devant le tribunal suprême de la Principauté, a annoncé L'Obs ce mercredi 28 août.