Les accusations contre "MbS" pourraient être abordées au G20, dit Macri

Par
Le président argentin Mauricio Macri a déclaré jeudi que les accusations portées contre l'héritier du trône d'Arabie saoudite Mohamed ben Salman depuis l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi pourraient faire l'objet de discussions durant le sommet du G20 qui s'ouvre vendredi à Buenos Aires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BUENOS AIRES (Reuters) - Le président argentin Mauricio Macri a déclaré jeudi que les accusations portées contre l'héritier du trône d'Arabie saoudite Mohamed ben Salman depuis l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi pourraient faire l'objet de discussions durant le sommet du G20 qui s'ouvre vendredi à Buenos Aires.