Le crépuscule de Vladimir Poutine

En deux mois de guerre contre l’Ukraine, Vladimir Poutine a enregistré quatre défaites majeures : militaire, idéologique, géopolitique, économique. Peu de régimes survivent, dans le moyen terme, à une telle débâcle. Demeure une inconnue : le président russe choisira-t-il de précipiter le continent dans une guerre nucléaire ?

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Entrée dans son troisième mois, la guerre de la Russie contre l’Ukraine change à nouveau de dimension. On savait dès les premiers jours qu’il ne s’agissait pas d’une « opération militaire spéciale », formule revendiquée par le Kremlin, visant par une intervention éclair à décapiter le pouvoir ukrainien et détruire son potentiel militaire.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal