Karachi: la DGSE détaille la corruption du président du Pakistan

Par
Des documents inédits des services français évoquent la corruption à hauteur de 70 millions de dollars de l'actuel président du Pakistan, Asif Ali Zardari, dans le volet financier de l'affaire Karachi. Ils pointent les «étroites relations» du principal intermédiaire pakistanais avec le cabinet de l'ancien ministre de la défense François Léotard.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des documents inédits des services secrets français, dont le juge Renaud Van Ruymbeke a obtenu la communication, évoquent la corruption à hauteur de 70 millions de dollars de l'actuel président du Pakistan, Asif Ali Zardari, dans le volet financier de l'affaire Karachi. Ils pointent également les «étroites relations» du principal intermédiaire pakistanais avec le cabinet de l'ancien ministre de la défense français François Léotard.