La Corée du Nord, la bombe, les sanctions: et la diplomatie?

Par

Le conseil de sécurité de l’ONU vient de voter une résolution qui inflige des sanctions renforcées à la Corée du Nord en raison de son programme d’armement nucléaire. Des sanctions pourtant inefficaces jusqu’à présent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre correspondant à Séoul (Corée du Sud). - Deux essais de bombe atomique et des douzaines de tirs de missiles de diverses portées, certains lancés depuis des sous-marins : en 2016, la Corée du Nord a décidé d’une accélération sans précédent de son programme d’armes de destruction massive. L’objectif n’est pas – ou plus – de soutirer une assistance humanitaire et financière, comme l’affirmaient des analyses aujourd’hui dépassées. Ce que veut le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, 32 ans, c’est une capacité nucléaire opérationnelle. Et le plus vite possible.