Après la Grèce, Intellexa installe son logiciel espion en Afrique

Le matériel d’Intellexa fait scandale à Athènes, où il aurait visé les téléphones de personnalités, au bénéfice du gouvernement. Mais la société aurait aussi fourni du matériel à une milice soudanaise, révèle une enquête de Lighthouse Reports, « Haaretz » et Inside Story.

Crofton Black et Tomas Statius (Lighthouse Reports)

30 novembre 2022 à 11h52

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est une livraison qui aurait dû rester secrète. Et qui jette une lumière nouvelle sur l’une des entreprises les plus mystérieuses du marché de la surveillance.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal