Cinéma: un certain retour à la terre turque

2010 se fête tout particulièrement à Istanbul, célébrée capitale européenne de la culture. Dans cette ville connaissant depuis quelques années un véritable renouveau culturel, nous vous invitons à découvrir au travers d'une série de quatre reportages quelques artistes contemporains. Premier volet aujourd'hui: dans les traces de Nuri Bilge Ceylan, de nombreux réalisateurs se sont intéressés à la campagne ces quinze dernières années. Alors que la Turquie est fortement urbanisée, ils braquent leurs caméras sur ces territoires délaissés, symboles de l'innocence ou de l'arriération dans l'imaginaire collectif.Une série de reportages avec portfolios sonores réalisés à Istanbul par Clément Girardot

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le nouvel an a une saveur particulière à Istanbul puisque la principale ville de Turquie devient la capitale européenne de la culture pour l'année 2010. Certes, Istanbul doit partager son titre avec Pecs (Hongrie) et Essen (Allemagne) mais elle compte bien profiter au maximum de cet événement pour faire découvrir son immense richesse culturelle.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal