A Bruxelles, les lycéens défilent, pour la quatrième fois, pour le climat

Par

Quatrième jeudi consécutif de manifestation lycéenne et étudiante dans la capitale belge pour faire pression sur les politiques. La mobilisation ne faiblit pas. Mais les exigences restent pour le moment peu subversives.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruxelles (Belgique), envoyé spécial. – Le brouillard enveloppe en ce début de matinée le haut des immeubles modernes, à proximité de la gare du Nord à Bruxelles. Sur le parvis, des groupes de jeunes hommes et femmes, pancartes sous le bras, commencent à s’agglutiner. Jeudi 31 janvier, c’est jour de grève pour le climat dans la capitale belge. Ou plutôt quatrième jour de grève, puisque le mouvement a commencé le 10 janvier et a eu lieu tous les jeudis depuis cette date.