«Totalement carbonisé», l'ambassadeur Boillon quitte Tunis

Le départ de l’ambassadeur de France à Tunis, Boris Boillon, sera acté mercredi en conseil des ministres. En cause, son arrivée mouvementée suite au départ de Ben Ali et la polémique sur la Libye, qui rendaient son éviction inévitable pour l'Élysée.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Il ne passera pas l'été. Son départ sera acté demain (mercredi – ndlr) en conseil des ministres, dans le cadre du mercato diplomatique de l'été. » Selon des sources diplomatiques, l'ambassadeur Boris Boillon quittera bien Tunis cet été et il sera remplacé par François Gouyette, ancien ambassadeur de France en Libye. « Le mouvement sera effectif quand le gouvernement tunisien aura donné son accord », a précisé une source interrogée par Mediapart, confirmant une information du jdd.fr. « Et Boris Boillon n'est pas nommé ailleurs », indique-t-on.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal