Un homme d'affaires américain accepte de coopérer avec Mueller

Par
Un partenaire en affaires de Konstantin Kilimnik, ressortissant russe inculpé par Robert Mueller dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence présumée de la Russie dans la campagne présidentielle de 2016 aux Etats-Unis, a plaidé coupable vendredi de ne pas s'être enregistré comme lobbyiste en faveur d'un parti politique pro-russe en Ukraine et il a accepté de coopérer avec le procureur américain.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

(Reuters) - Un partenaire en affaires de Konstantin Kilimnik, ressortissant russe inculpé par Robert Mueller dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence présumée de la Russie dans la campagne présidentielle de 2016 aux Etats-Unis, a plaidé coupable vendredi de ne pas s'être enregistré comme lobbyiste en faveur d'un parti politique pro-russe en Ukraine et il a accepté de coopérer avec le procureur américain.