« Antoine Bonfanti, traces sonores d’une écoute engagée »

Par Tënk & Mediapart

« Le son donne de la profondeur à l’image », disait Antoine Bonfanti. Il a saisi les ambiances de Chris Marker, Jean-Luc Godard, Alain Resnais, René Vautier, et en quelque cinquante ans a imposé le son direct au cinéma. Ancien résistant, militant communiste, ce portrait d’un des chefs opérateurs du son les plus engagés de sa génération, réalisé par Suzanne Durand, vous est proposé en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Dans un ballet avec la perche, il apprend à des étudiants à saisir la musique du vent. Son Nagra à l’épaule, il leur explique comment poser le micro près de la joue d’un acteur, pour capter une voix profonde, telle qu’on l’entend. Il se couche sur le bitume pour attraper le bruit de pas… Antoine Bonfanti, mort en 2006, a inventé le son direct, celui qui respecte ce qui s’est passé sur le tournage, disent certains. Un son juste, authentique, acteur invisible mais essentiel à la couleur d’un film. 
Homme de terrain, Antoine Bonfanti est aussi resté toute sa vie un homme engagé, de la Résistance au groupe Medvedkine (aux côtés de Chris Marker, Colette Magny, Joris Ivens…) en passant par le Parti communiste et la défense syndicale des techniciens du cinéma. Suzanne Durand le suit de Cuba, où il enseigne, jusqu’en Afrique, où il retourne sur les lieux de son enfance, proposant un rare portrait d’un grand professionnel du son.

À écouter : une émission de France Culture diffusée en 1997 Mémoires du siècle - Antoine Bonfanti, ingénieur du son au cinéma

Désolé, les droits de diffusion de ce film sur Mediapart ont expiré

Antoine Bonfanti – Traces sonores d’une écoute engagée. France. 2005. 55 min // Auteure & réalisatrice : Suzanne Durand // Image : Bruno Flament et Nicolas Eprendre // Son : Suzanne Durand et Emmanuelle Villard // Montage : Suzanne Durand et Cécile Fernandez // Production & diffusion : Le Mur du son cinéma, Saint-Louis Production et France 3 Corse

À voir en ce moment sur Tënk :  

logo-noir-2

Tënk est un site de vidéos sur abonnement (6 euros par mois, 60 euros par an) lancé à l’été 2016 et qui propose sept nouveaux documentaires par semaine, organisés par plages thématiques : écologie, politique, arts, grands entretiens, festivals, coups de cœur, films d’écoles, docs monde… Plus de détails avec l’interview d’un de ses initiateurs, Jean-Marie Barbe.

Déjà diffusés sur Mediapart dans le cadre de ce partenariat :

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous