Court métrage: «Manshar Ghaseelo», tu ferais mieux de te couvrir

Par Le festival Ciné-Palestine & Mediapart

En partenariat avec le festival Ciné-Palestine (jusqu’au 11 juin), Mediapart vous propose une série de courts métrages palestiniens. Aujourd’hui, Manshar Ghaselo de Areej Abu Eid. Une variation autour du vocabulaire à caractère sexuel auquel sont soumises les femmes, quelle que soit leurs tenues.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Court métrage "Manshar Ghaseelo" — Festival Ciné-Palestine & Mediapart

La réalisatrice : Areej Abu Eid a 27 ans et vit dans le camp de réfugiés de Nuseirat dans la bande de Gaza. Elle a obtenu un baccalauréat du Collège Communication de l'Université Al-Aqsa - Département TV et Radio.

Le festival Ciné-Palestine se déroule du 2 au 11 juin 2017 dans des cinémas partenaires à Paris, Saint-Denis et Aubervilliers. Plus d’une vingtaine de films sont programmés. Cette 3e édition coïncide avec l’anniversaire des 50 ans de la guerre des Six-Jours et de l’annexion par Israël de territoires occupés par les Palestiniens. Le festival propose cette année un focus « Regards croisés sur 1967 », ainsi qu’une rétrospective sur Mohammad Bakri. Et pour la première fois, Ciné-Palestine, suivant son objectif premier de soutien au cinéma palestinien, accueille un concours de courts métrages destiné aux jeunes réalisateurs/-trices, auquel s’associe Mediapart.
Tout le programme du festival Ciné-Palestine est ici.

Voir les précédents courts métrages proposés sur Mediapart, Les Villageois de Nidal Badarneh, en cliquant ici et La Vie des pigeons de Baha’ AbuShanab en cliquant .

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous