«Que reste-t-il?» ou comment se transmettent les histoires

Par Tënk & Mediapart

Onze minutes d’un plan séquence : une mère et sa fille, côte à côte. Malgré la tendresse que l’on devine, la rencontre semble impossible. Les silences du court métrage de Ludivine Henry, très sobre dans son dispositif, dessinent délicatement ce que peuvent être les liens familiaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis deux ans, Mediapart, en partenariat avec la plateforme du documentaire d’auteur en ligne Tënk, vous propose, tous les quinze jours, un film intégral à voir sur notre site pendant un mois. En deux ans, Tënk a diffusé près de 1 000 documentaires ayant trait aussi bien à la politique, à l’histoire, à l’écologie qu’à la musique, aux sciences, aux arts… Des films peu ou pas vus à la télévision, dont la diffusion est souvent confidentielle mais qui, par le regard et le parti-pris de leurs auteurs, sont souvent d’intenses moments d’émotions. Pour marquer cet anniversaire et à l’occasion des États généraux du film documentaire de Lussas (dont Tënk est une émanation), ce n’est pas un mais trois documentaires qui vous sont proposés aujourd’hui (à voir aussi ici et ).