Pour défendre le documentaire, le site Tënk veut s’engager dans la production

Par

En un an, cette plateforme de vidéo à la demande a trouvé son public. En 2018, grâce à un changement des règles du CNC, elle pourrait commencer à coproduire des films et à soutenir un secteur confronté à une grave crise de la production. Désormais, il lui faudrait juste quelques abonnés de plus. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tënk est une startup comme on les aime : innovante, animée par des valeurs humanistes, ses profits n’enrichissent que le bien commun et elle parie sur la curiosité ou l’engagement de ses abonnés pour lever des fonds.