«Anaïs s'en va-t-en guerre» pour vivre de sa terre

Par Tënk & Mediapart

À 24 ans, Anaïs décide de se lancer, seule, dans la culture bio de plantes aromatiques. Pendant deux ans, la réalisatrice Marion Gervais a suivi cette Bretonne intrépide.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Désolé, les droits de diffusion de ce film
sur Mediapart sont épuisés