Gilets jaunes, deux ans après

En novembre 2018, le mouvement contestataire des gilets jaunes naissait sur les ronds-points de France. Leur souhait : le carburant moins cher, certes, mais aussi plus de pouvoir d’achat et de démocratie. Deux ans plus tard, Mediapart a rencontré trois d’entre eux. Chacun de leur parcours illustre une des multiples réalités de ce qu’est devenu le mouvement des gilets jaunes. 

Ce documentaire est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

Celia Mebroukine - À l'air libre

Le 17 novembre 2018, le mouvement des gilets jaunes naît sur les ronds-points en marge des villes de France : des milliers de citoyens s’indignent contre une hausse du prix de l’essence, mais appellent aussi à plus de pouvoir d’achat et de démocratie. Deux ans plus tard, que reste-t-il du mouvement ? Mediapart est allé à la rencontre de trois gilets jaunes :
Antoine Boudinet a perdu sa main en manifestation en décembre 2018, et s’est depuis engagé en politique pour dénoncer le maintien de l’ordre à la française.
Richard tient toujours un rond-point, à Montpellier, avec ses camarades de la première heure. Il ne désespère pas de voir enfin les choses changer.
Anne, elle, garde des souvenirs de son engagement mais a pris la décision de s’éloigner d’un mouvement devenu trop violent pour elle.
Chacun de leurs parcours donne à voir une des multiples facettes de ce qu’est devenu le mouvement des gilets jaunes.

Ce reportage a été réalisé par Célia Mebroukine et produit par « À l’air libre », l’émission quotidienne de Mediapart. 

À la Une de Mediapart

Chômage
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Europe — Note de veille
Poutine entérine l’annexion de quatre régions ukrainiennes
Après une allocution au Kremlin, le président russe a signé l’annexion des régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporijjia, ainsi que des autoproclamées « Républiques » de Donetsk et de Louhansk. Et il a prévenu que la Russie protègerait ses terres « en utilisant toutes [ses] forces ».
par Laurent Geslin
Europe
Le renseignement de sources ouvertes, nouvel art de la guerre d’Ukraine
La collecte et l’analyse des traces numériques laissées par les combats qui font rage en Ukraine peuvent-elles avoir une incidence sur le déroulement du conflit ? La guerre du Golfe avait consacré la toute-puissance de la télévision, celle d’Ukraine confirme l’émergence de l’Open Source Intelligence (OSINT).
par Laurent Geslin
Migrations — Enquête
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne