Documentaires

Arnaud des Pallières et Radu Jude font parler les archives

Culture et idées

Deux courts métrages cette semaine, en association avec les Rencontres du cinéma documentaire de l’association Périphérie. Sur des images d’archives, Arnaud des Pallières raconte l’effrayante disparition d’une adolescente, Diane Wellington, puis Radu Jude l’exécution du maréchal roumain Antonescu, telle que filmée en 1946, et la version scénarisée en 1994.

« L’école est finie », au cœur du malaise enseignant

Culture et idées

Cinq professeurs des écoles de tous âges racontent leur métier dans ce qu’il a de plus beau, mais aussi de plus dur. De la vocation au désenchantement, aux souffrances et au burn-out, jusqu’à la rupture. À l’heure où l’éducation nationale traverse une importante crise du recrutement, ce film d’une heure décrit très concrètement la casse d’un service public. 

« Retour à Kotelnitch », Emmanuel Carrère revient en Russie

International — Écologie

En 2003, après avoir tourné dans la petite ville russe un reportage pour France Télévisions, l’écrivain réalisateur choisit d’y retourner. Entre-temps, une tragédie s’est produite. Ce documentaire mêle trois temps de tournage, s’attache aux errements de trois personnages : une traductrice, sa mère, et Emmanuel Carrère lui-même. Ce film, proposé en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, a inspiré à l’écrivain « Un roman russe », paru en 2007 aux éditions P.O.L.

« El Patio », souvenirs de fossoyeurs sous la dictature Pinochet

International — Écologie

Dans le cimetière général de Santiago du Chili, de nombreux « N. N. » (anonymes), victimes de la répression de Pinochet, reposent encore en secret. Lelo, Perejil et Rogelio firent partie de l’équipe réquisitionnée par la junte pour ensevelir clandestinement des centaines de corps. Aujourd’hui, certains cadavres sont déterrés pour leur donner une identité. Devant la caméra d’Elvira Diaz, des fossoyeurs reviennent sur cette mémoire enfouie. Un documentaire proposé en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur.

« Composer les mondes », la pensée illustrée de l’anthropologue Philippe Descola

International — Écologie

Philippe Descola a consacré sa vie d’anthropologue à étudier comment les humains composaient leurs mondes ; parti d’Amazonie, puis tournant son regard vers l’Europe, il s’est attaché à comprendre comment nous avons pu rendre la Terre de moins en moins habitable. Il accompagne ici la réalisatrice Eliza Levy à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, et observe comment, à l’inverse, dans ce lieu contestataire, se déploie une nouvelle composition du monde. Un documentaire proposé en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur.

« Romances de terre et d’eau », au Brésil, avec les paysans sans-terres

International — Écologie

Ils ne peuvent cultiver que trois mois par an. Car les trois quarts de l’année, ce sont les troupeaux des propriétaires terriens qui occupent la terre. Jean-Pierre Duret et Andrea Santana ont filmé pendant des mois ces journaliers du Nordeste brésilien, ont enregistré leur souffrance et leur misère mais aussi leur poésie, leur danse, leur art. En partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur.

« Talismans », le documentaire primé au dernier Rendez-vous de l’histoire de Blois

Culture et idées

Un petit mot glissé près d’un bébé qu’on abandonne, une bibliothèque clandestine dans un camp de concentration, un diplôme bien plié avec des papiers d’identité, des berceuses, des poèmes que l’on se transmet de génération en génération… Dans ce film tout en sobriété et émotion contenue, le réalisateur Henry Colomer a rassemblé ces petits signes témoignant de la puissance des mots quand le danger est imminent. Comme un souffle de vie à travers les temps.  

« Au nom du Duce », en 1993, Amos Gitaï filme la résurgence du fascisme italien

Écologie — Culture et idées

Fratelli d’Italia, parti post-fasciste mené par Giorgia Meloni, a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre dernier. Comme avant en Suède, en Hongrie…, l’extrême droite s’installe. En 1990, le cinéaste israélien a réalisé une trilogie sur cet inquiétant virage politique européen. Le documentaire que nous vous présentons, en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, a été filmé en 1993 à Rome et à Naples. Ici, la tête d’affiche avait surtout un nom : Mussolini.

« La Maison du réalisateur », malicieux pied de nez à l’industrie du documentaire

Écologie — Culture et idées

Aujourd’hui, il faut « du crime, du sexe et des célébrités » pour trouver les fonds qui permettront de réaliser un documentaire. Quand Marc Isaacs apprend que sa productrice a du mal à financer son projet, il prend les choses en main. Un étrange objet filmique proposé en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur.

« Men in the City », quatre vies par temps de crise

Écologie — Culture et idées

Marc Isaacs s’est installé dans la City de Londres pendant la crise financière et sociale de 2008. Il y suit quatre personnages, du trader à l’homme-sandwich, dans leur travail et leur intimité familiale. Chacun interroge sa place, ses valeurs et les sacrifices consentis. Quatre portraits d’une grande sincérité filmés dans une belle fluidité.