Portfolios

A Barcelone, une grève générale massive contre les violences policières

5 photos

Une grève générale très suivie, et des manifestations massives dans les grandes villes du territoire : les Catalans se sont mobilisés, mardi 3 octobre, pour dénoncer les violences policières survenues dimanche en marge du référendum pour l'indépendance.

La lecture des articles est réservée aux abonné·e·s. Se connecter

  1. © REUTERS/Yves Herman

    Une manifestation « contre la répression, et pour la liberté » s'est déployée dans les rues du centre de Barcelone, reliant la place de l'Université au Parlament, le parlement régional, où pourrait être adoptée mercredi une déclaration d'indépendance unilatérale. Dans la foule, une majorité d'étudiants. Plus tôt dans la matinée, des concentrations avaient eu lieu devant certaines écoles qui servaient dimanche de bureaux de vote, et où s'étaient produites des charges policières. D'autres manifestations ont eu lieu dans un climat festif, dans d'autres villes de la région, de Gérone au nord à Tarragone au sud, ou encore à Sabadell, dans la banlieue de Barcelone. En fin d'après-midi, la Taula per la Democràcia, une plateforme rassemblant des syndicats et des associations indépendantistes, a convoqué un grand rassemblement place de l'Université (photo ci-dessus).

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 16 photos
par Bastien Doudaine / Hans Lucas
Portfolio — 7 photos
par Berenice Gabriel, Joseph Confavreux et les enfants du centre Paris Anim’ Mercœur
Portfolio — 13 photos
par Patrick Artinian
Portfolio — 15 photos
par Guillaume Binet / MYOP avec Sara Cincurova

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal — International
Corruption : un nouveau front potentiellement dévastateur pour Netanyahou
Jugé depuis deux ans pour « corruption », « fraude » et « abus de confiance » par un tribunal de Jérusalem, l’ancien premier ministre israélien devra aussi affronter une commission d’enquête chargée d’établir ses responsabilités dans la plus dévastatrice affaire de corruption de l’histoire d’Israël.
par René Backmann
Journal — France
Gérald Darmanin, le ministre qui dissout plus vite que son ombre
Après une manifestation antifasciste à Nantes, le ministre de l’intérieur a annoncé son intention de dissoudre le collectif « Nantes révoltée », animateur d’un média alternatif local. Outil administratif conçu contre les groupes factieux, la dissolution est avant tout utilisée comme une arme de communication et de neutralisation politique. 
par Camille Polloni
Journal — France
Le Balkany catalan dort en prison
Mis en examen en mai dernier pour « extorsion en bande organisée », le maire (DVD) du Barcarès Alain Ferrand a été écroué mardi pour avoir violé de façon répétée son contrôle judiciaire.
par Michel Deléan