A Barcelone, une grève générale massive contre les violences policières

Par

Une grève générale très suivie, et des manifestations massives dans les grandes villes du territoire : les Catalans se sont mobilisés, mardi 3 octobre, pour dénoncer les violences policières survenues dimanche en marge du référendum pour l'indépendance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Une manifestation « contre la répression, et pour la liberté » s'est déployée dans les rues du centre de Barcelone, reliant la place de l'Université au Parlament, le parlement régional, où pourrait être adoptée mercredi une déclaration d'indépendance unilatérale. Dans la foule, une majorité d'étudiants. Plus tôt dans la matinée, des concentrations avaient eu lieu devant certaines écoles qui servaient dimanche de bureaux de vote, et où s'étaient produites des charges policières. D'autres manifestations ont eu lieu dans un climat festif, dans d'autres villes de la région, de Gérone au nord à Tarragone au sud, ou encore à Sabadell, dans la banlieue de Barcelone. En fin d'après-midi, la Taula per la Democràcia, une plateforme rassemblant des syndicats et des associations indépendantistes, a convoqué un grand rassemblement place de l'Université (photo ci-dessus).

Voir tous les portfolios