Colorado: pas d’eau, pas de vie

Par

Vainqueur du premier grand prix ImageSingulières/ETPA/Mediapart, remis samedi 12 mai 2018 lors du festival ImageSingulières qui se tient jusqu’au 27 mai à Sète, John Trotter photographie le Colorado depuis 2001, de sa source dans les montagnes Rocheuses, jusqu’aux vestiges desséchés de son delta, au nord du golfe de Californie. Sur les traces de « l’altération du fleuve par l’homme », qui a commencé à l’exploiter en 1922, John Trotter veut montrer entre autres comment les États-Unis ont oublié d’où vient leur eau, « l’une des rares choses dans le monde sans lesquelles nous ne pouvons pas survivre ».

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. 11 octobre 2008, États-Unis. Dans un quartier réservé à un nouveau lotissement, tout au sud de Las Vegas (Nevada). Dans la rue, une piste cyclable… et déjà un système d'arrosage automatique. 90 % de l’eau de Las Vegas vient du Colorado, lui-même alimenté par le lac Mead.

    (Regarder le tracé du fleuve Colorado sur une carte)

Voir tous les portfolios