Des séquoias californiens à la rescousse de la forêt de Vierzon

Par

Victimes du réchauffement climatique et des sécheresses à répétition, les chênes, les hêtres, les pins de la forêt de Vierzon-Vouzeron dans le Cher, un massif 7 500 hectares au sud de la Sologne, se meurent. Pour tenter d’y remédier, l’ONF teste de nouvelles essences plus adaptées au climat à venir. C’est dans le cadre de cette politique que, début décembre, on a planté 5 900 plants de « séquoia toujours vert », une essence en provenance directe de Californie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Forêt de Vierzon-Vouzeron, 4 décembre 2020. Dans quarante ans, cet « îlot d’avenir » de cinq hectares sera une forêt de « séquoias toujours verts ». Dans les forêts domaniales gérées par l’Office national des forêts (ONF), les « îlots d’avenir » sont des espaces où l’on teste les essences nouvelles en condition réelle de gestion forestière, et leur adaptabilité aux sols et au climat. Avant les séquoias, l’ONF avait expérimenté plusieurs espèces de pins, les résultats furent équivoques avec les pins rigida, plus convaincants avec les pins sylvestres et surtout les pins maritimes.

Voir tous les portfolios