La messe, la transe et les serpents

21 photos

Dans la région des Appalaches, certaines communautés pentecôtistes ont transformé leurs services religieux en séances de manipulation de serpents venimeux, représentation du mal dans la chrétienté. Dans cette partie des États-Unis, une des plus touchées par la crise des opioïdes, le pasteur Chris confie avoir fondé son église après avoir été sauvé par Dieu de sa dépendance à la méthamphétamine et à la cocaïne. Plongée dans un office religieux à risque.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. Cyril Abad / Inland

    The Blue Ridge Parkway (États-Unis), le 25 mai 2019. Surnommée l’« American Favorite », The Blue Ridge Parkway serpente au cœur des montagnes mythiques des Appalaches sur plus de 755 kilomètres. Construite sous Roosevelt, cette route panoramique relie le parc national des Great Smoky Mountains en Caroline du Nord à celui de Shenandoah en Virginie. Plus au nord, c’est l’État de Virginie-Occidentale, avec ses forêts denses, ses vallées escarpées, isolées, et ses discrètes églises pentecôtistes dans lesquelles les pasteurs s’adonnent à la pratique du « snake handling » ou manipulation de serpent.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié