Pendant que tu dors

Par

En résidence en Islande de janvier à mai 2018, Valentin Russo « aime voir la photographie comme une illusion et une désillusion : l’illusion de pouvoir représenter le réel, et la désillusion de ne pas pouvoir y arriver »Tout à l’est de l’île, le village de Stöðvarfjörður, lieu endormi plongé dans l'obscurité la moitié de l'année, abrite 200 habitants, plus les elfes et les trolls, et rien ne vous pousse à « sortir du lit avant midi ». La nuit, « tout prend une autre signification. La nuit couvre un voile sur toutes choses. La couleur s’efface, on perd nos repères, de temps, d’espace et d’échelle »Valentin Russo a obtenu avec cette série le prix Jeune Photographe ImageSingulières/ETPA/Mediapart, remis lors du rendez-vous 2018 qui s'est tenu à Sète du 8 au 27 mai 2018.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner
  1. Islande, 2018.

  2. Islande, 2018.

  3. Islande, 2018.

  4. Islande, 2018.

  5. Islande, 2018.

  6. Islande, 2018.

  7. Islande, 2018.

  8. Islande, 2018.

  9. Islande, 2018.

  10. Islande, 2018.

  11. Islande, 2018.

  12. Islande, 2018.

  13. Islande, 2018.

  14. Islande, 2018.

  15. Islande, 2018.

Voir tous les portfolios

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale