Sur la route du Tour, le camping «le moins cher de France»

Tour de France. 20e étape, km 9. Sur l’avant-dernière étape du Tour de France, Mélisey en Haute-Saône. Le village du coureur Thibaut Pinot abrite aussi un camping. Où l’on rencontre la gérante, Micheline, qui a tenu un cabaret transformiste pendant dix-sept ans et veut faire perdurer ici « la solidarité » qu’elle a connue autrefois ; Pierre, le mécanicien-charpentier, rejoint par sa femme et ses enfants peu avant le confinement ; Francis, qui change de prénom au gré des heures ; Chouchou et Kiki, un couple de filles ; Cathy, aide-soignante, et sa tante « bien malade ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Septembre 2020. Cathy et sa tante Lilie ont installé trois caravanes en U et viennent depuis seize ans pendant les vacances et souvent le week-end. Elles habitent à 60 km à Pont-de-Roide dans les étages d’une HLM. Alors pour Cathy la vie simple au camping, les pieds dans la terre, permet de conserver des relations chargées d’humanité. Au fil des ans, dans ce camping humaniste, les clients sont devenus des amis et reviennent d’une année sur l’autre.

Voir tous les portfolios