Cécile Hautefeuille

Pôle social de Mediapart.

Obsessions : Pôle emploi et la lutte contre les idées reçues sur le chômage et les chômeurs.

Consulter ici ma déclaration d'intérêts 

Contacts

Twitter
@CecHautefeuille

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • Figeac décroche avec la crise de l’aéronautique

    Notre série: entreprise menacée, territoire en danger (4/7) — Reportage

    La crise de la filière malmène la ville du Lot et sa région. Des intérimaires sont privés de travail depuis des mois et des PME licencient à bas bruit. Les effets en cascade restent en partie cachés par le confinement. Figeac cherche les moyens de résister.

  • Assassinat d’une conseillère Pôle emploi: après l’effroi, la colère

    Travail

    L’assassinat d’une responsable d’équipe de Pôle emploi la semaine dernière dans la Drôme a provoqué une onde de choc dans les rangs de l’opérateur. S’ils se disent habitués aux violences et aux tensions, les agents expriment un profond ras-le-bol. Et la colère risque, rapidement, de succéder à la tristesse.

  • Le confinement allégé met les chômeurs au régime sec

    Avec le Covid-19, la crise sociale

    Contrairement au premier confinement, aucune annonce n’a été faite en faveur des demandeurs d'emploi. La ministre du travail estime que cette fois l’économie « n’est pas figée ». Pourtant, les offres restent en baisse et certains demandeurs d’emploi sont à bout, financièrement comme psychologiquement.

  • Vol d’une carte bleue lors d’une garde à vue: un policier mis en examen

    Police — Enquête

    Un policier est mis en examen pour vol, tentative d’escroquerie et escroquerie. Il est soupçonné d’avoir utilisé la carte bleue d’une gardée à vue en 2019. Une instruction est ouverte pour des violences commises sur la jeune femme pendant sa garde à vue.

  • A Avignon, les guides-conférenciers demandent de la reconnaissance et du travail

    Avignon au cœur de la crise économique et sociale (3/3) — Reportage

    À Avignon, la fréquentation des principaux sites touristiques est en chute libre. Des dizaines de guides-conférenciers sont privés de travail. Si certains, au prix d’une lutte acharnée, ont récemment obtenu le chômage partiel, d’autres restent sur le carreau. Ou quittent le métier.

  • Annulation du festival d’Avignon: une bombe à retardement pour les compagnies de théâtre

    Avignon au cœur de la crise économique et sociale (2/3) — Reportage

    Le 74e festival d’Avignon devait se tenir du 3 au 26 juillet 2020. L’annulation pour cause de Covid plombe la ville, ses théâtres et les compagnies. Si le festival « in » sauve les meubles et les artistes grâce aux subventions, le « off », déjà fragile, pourrait à terme s’écrouler.

  • A Avignon cette année, la tragédie est économique

    Avignon au cœur de la crise économique et sociale (1/3) — Reportage

    Avignon s’apprête à vivre un mois de juillet sinistré. La 74e édition du festival de théâtre n’aura pas lieu. C'est un désastre économique pour la ville, privée de retombées indispensables. Une catastrophe pour les commerçants. Et un véritable crève-cœur.

  • Crise économique: «Sans plan d’action, Pôle emploi ira dans le mur» 

    Avec le Covid-19, la crise sociale

    Les agences Pôle emploi reprennent progressivement leurs activités le lundi 18 mai. Si la direction générale a planché sur les conditions sanitaires, elle n’a pour le moment rien communiqué sur le probable déferlement de nouveaux chômeurs. Au grand dam de conseillers qui craignent d’être débordés.

  • «On va crever»: ces précaires que la réforme de l’assurance-chômage brise en silence

    Assurance-chômage : l’injustifiable réforme

    Muriel Pénicaud se félicite de protéger les chômeurs avec une série de mesures d’urgence. Mais la ministre du travail refuse de suspendre le premier volet de la réforme de l’assurance-chômage qui durcit les conditions pour bénéficier d’allocations. Des dizaines de milliers de vies se retrouvent plombées en plein confinement.

  • Intérimaires et saisonniers: l’Etat ne protégera pas tout le monde

    Avec le Covid-19, la crise sociale

    Des centaines de milliers d’intérimaires et de saisonniers ont vu leurs missions interrompues. Si une partie a droit au chômage partiel, les précaires ne sont pas protégés des abus de leurs employeurs. Et encore moins de la réforme de l’assurance-chômage.

  • Covid-19: Pôle emploi rassure les chômeurs mais pas ses agents

    Chômage

    La crise sanitaire a obligé l’établissement à réorganiser, dans l’urgence, ses services et missions. Pendant plusieurs jours, informations contradictoires et parcellaires ont déboussolé les agents et leur hiérarchie. La fermeture des agences au public a finalement été ordonnée lundi.

  • Réforme de l’assurance-chômage: des éléments de langage en attendant le carnage

    Chômage

    La deuxième vague de la réforme de l’assurance-chômage qui devait entrer en vigueur le 1er avril a été repoussée au 1er septembre. Mediapart a eu accès aux éléments de langage.