christophe gueugneau

Ses Derniers articles

  • Le déclin de la biodiversité s’accélère

    Par
    Deux manchots Adélie sur un bloc de glace en Antarctique. © Reuters Deux manchots Adélie sur un bloc de glace en Antarctique. © Reuters

    Le dernier rapport « Planète vivante » du WWF montre « un déclin global de 60 % de l’effectif des populations de vertébrés sauvages entre 1970 et 2014 ». D’autres études inquiétantes complètent ce sombre tableau. Et la réponse politique se fait attendre.

  • Climat, énergie: en France, des petits pas... en arrière

    Par
    Paris, le 18 mars 2015. © Reuters Paris, le 18 mars 2015. © Reuters

    Le gouvernement devrait annoncer ces prochaines semaines sa feuille de route énergétique pour les prochaines années et jusqu'en 2028. Les ONG sont inquiètes alors que les premiers indices montrent une ambition à la baisse. La France ne respecte même pas ses objectifs initiaux ; or la COP24, en décembre, devait être l'occasion de les relever. 

  • Evacuation de la ZAD: cinq victimes de violences policières saisissent la justice

    Par
    Un blindé des gendarmes mobiles devant une barricade, mardi 10 avril. © CG Un blindé des gendarmes mobiles devant une barricade, mardi 10 avril. © CG

    Cinq personnes, dont deux journalistes, vont déposer lundi une requête en référé expertise afin de déterminer l’origine et les conséquences des blessures infligées par des explosions de grenade GLI-F4. Cette grenade comporte une charge explosive produisant une très forte déflagration lorsqu’elle est utilisée.

  • Droits humains et multinationales: à l’ONU, l’Europe fait de la résistance

    Par
    Manifestation le 24 avril 2014 à Savar (Bangladesh), un an après la catastrophe du Rana Plaza. Des familles de victimes réclament la responsabilisation des groupes de textile occidentaux. © Reuters / Andrew Biraj. Manifestation le 24 avril 2014 à Savar (Bangladesh), un an après la catastrophe du Rana Plaza. Des familles de victimes réclament la responsabilisation des groupes de textile occidentaux. © Reuters / Andrew Biraj.

    Pendant une semaine, le groupe de travail spécial de l’ONU chargé de réfléchir à un traité juridiquement contraignant pour les entreprises en matière de droits humains et environnementaux s’est réuni à Genève. Attendue au tournant, l’UE a déployé une série d’arguments pour ne pas avancer.

  • Retenue de Caussade: les travaux continuent sans autorisation

    Par
    Localisation du projet, extrait du dossier du SDCI. Localisation du projet, extrait du dossier du SDCI.

    Le projet de retenue d’eau de 20 hectares située à Pinel-Hauterive (Lot-et-Garonne) est remis en cause. La préfecture, qui avait donné son feu vert malgré un avis défavorable du Conseil national de la protection de la nature et de l’Agence française de la biodiversité, a été priée de revenir en arrière par les ministres de l’agriculture et de l’environnement.

  • A Paris, sous le soleil mais sans éclat, 14.500 personnes marchent pour le climat

    Par
    À Paris, lors de la marche pour le climat. © CG À Paris, lors de la marche pour le climat. © CG

    Festive et bon enfant, la marche pour le climat à Paris s’est déroulée, samedi 13 octobre, dans le calme et sous un grand soleil. Une mobilisation moindre que celle du mois de septembre, quelques jours après le rapport alarmant du GIEC.

  • A Romainville, en Seine-Saint-Denis: forêt sauvage contre «île de loisirs»

    Par
    Un sentier part dans la forêt de la Corniche des Forts. © CG Un sentier part dans la forêt de la Corniche des Forts. © CG

    La forêt de la Corniche des Forts, qui a poussé sur d’anciennes carrières de gypse – qui sert à fabriquer du plâtre –, a été préservée de la main de l’homme depuis plus de 50 ans. Un projet de base de loisirs, dont les travaux ont commencé le 8 octobre dernier, va en rogner une partie. La nature domestiquée aurait-elle plus de valeur que la nature sauvage ?

  • Climat: le GIEC peut-il gagner contre l’inertie?

    Par
    Conférence de presse du GIEC après l'adoption du rapport spécial, lundi 8 octobre. © GIEC Conférence de presse du GIEC après l'adoption du rapport spécial, lundi 8 octobre. © GIEC

    Le « rapport spécial 1,5° » du GIEC a été adopté lundi matin par 195 pays. Ce rapport explique qu’il reste une chance minime de maintenir le réchauffement sous les 1,5° si des décisions d’ampleur sont prises dans les toutes prochaines années. Mais l’alignement des planètes politiques rend un tel sursaut hautement improbable. 

  • Climat: le GIEC va porter un nouveau coup à la stratégie des «petits pas»

    Par
    Dans le Sanyuan, dans le Sud-Est de la Chine. © Reuters Dans le Sanyuan, dans le Sud-Est de la Chine. © Reuters

    Les représentants de 195 pays vont adopter lundi en Corée du Sud le rapport spécial du Groupe d’experts intergouvernemental d’études sur le climat, consacré à ce que serait une planète plus chaude de 1,5 °C par rapport à l’ère pré-industrielle. Au rythme actuel des engagements pris lors de la COP 21, la hausse serait de 3 °C. Un changement radical s’impose.

  • Retenue de Caussade: la préfecture du Lot-et-Garonne contrainte de reculer

    Par
    Localisation du projet – extrait du dossier du SDCI Localisation du projet – extrait du dossier du SDCI

    Le projet de retenue d’eau de 20 hectares située à Pinel-Hauterive (Lot-et-Garonne) est remis en cause. La préfecture, qui avait donné son feu vert malgré un avis défavorable du Conseil national de la protection de la nature et de l’Agence française de la biodiversité, a été priée de revenir en arrière par les ministres de l’agriculture et de l’environnement.