Jihane Bergaoui

Tous ses articles

Ikea, Total, SNCM, aiguilleurs du ciel...: grèves et grogne en mouvements dispersés

France — Note de veille

Reprise du travail dans toutes les raffineries Total, hormis à Dunkerque. Pour autant, à deux semaines des régionales, le climat social reste délétère. Un mois de février particulièrement chargé en mouvements sociaux. Parfois pour des revendications salariales, comme chez Ikea et Harry's.Ailleurs, pour la sauvegarde du service public,notamment à la Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM) ou parmi lesaiguilleurs du ciel. Etat des lieux des conflits sociaux de ces dernières semaines avec une carte interactive.

Pas de création d'un Etat palestinien dans l'immédiat, selon Sarkozy

International — Analyse

Dans la foulée de François Fillon, Nicolas Sarkozy a désavoué Bernard Kouchner. L'initiative personnelle du ministre des affaires étrangères, appelant hier à la «proclamation rapide d'un Etat palestinien, avant même la négociation sur les frontières», s'est vue recadrée, à l'occasion de la visite à Paris de Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne. Alain Dieckhoff, chercheur au Ceri, analyse ces annonces.

Des enseignants: la crise des lycées n'est pas liée aux violences

France — Reportage

A l'appel des syndicats de l'éducation nationale, les professeurs des académies de Créteil, Paris et Versailles étaient nombreux à manifester jeudi 18 février. Au-delà du débat sur la violence à l'école, ils dénoncent en vrac les suppressions de postes ou la réforme des lycées. Un mécontentement et un malaise qui gagnent de plus en plus les jeunes enseignants. Comme en témoignent ces paroles de profs.

Grève ou pas: paroles d'employés d'Ikea

France — Reportage

Le conflit social se poursuit à Ikéa. Reportage au magasin de Franconville dans le Val d'Oise. Mediapart a rencontré quelques-uns des employés de ce magasin, qui en compte 450. Trois portraits pour tenter de comprendre leurs revendications, mais surtout les conditions de travail au sein de l'entreprise suédoise.

Au lycée-cagnotte, le bâton sans la carotte...

France — Reportage

Contre les violences et les suppressions de postes, les enseignants de l'académie de Créteil se mettent tour à tour en grève. Une académie, où, depuis la rentrée, le dispositif «classe-cagnotte» a été mis en place. Elu pour tester cette expérimentation, le lycée Alfred-Costes de Bobigny connaît lui aussi la grogne. Des professeurs y dénoncent leurs conditions de travail et le management du proviseur.

La résurrection du vétéran Volcker, 82 ans, appelé à la Maison Blanche

International — Note de veille

A 82 ans, Paul Volcker, ancien patron de la Réserve fédérale américaine, connaît un retour en grâce à la Maison Blanche. Mieux : il a pris en main la réforme du système financier et est en passe d'éclipser l'armée de conseillers économiques issus de l'administration Clinton. Portrait du joker d'Obama pour l'année 2010.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Jihane Bergaoui
Journaliste à Mediapart

5 Billets

2 Éditions

Le Wwoofing ou l’esclavage volontaire…

Billet de blog

Deux jours de labeur... Une vraie besogne. Si le bain de nature est au rendez-vous, les courbatures et les piqûres d'orties également. Le wwoofing [World wide opportunities on organic farms] est un échange de bons procédés entre fermiers bio et voyageurs.

«J’aime tout, sauf qu'on se moque du public!»

Billet de blog

C'est tout petit qu'il est tombé là-dedans... «Ma passion du cinéma est née grâce à mes parents! Je passais mes récréations du lundi à raconter ce que j'avais vu sur les écrans le dimanche.» Son premier émerveillement? Le Cuirassé Potemkine de Sergueï Eisenstein. De ce vieux film soviétique et muet de 1925, il en reste une image forte, celle d'un massacre sur un escalier monumental. Évocation esthétique et influence majeure du cinéma, cette séquence fait écho à la mutinerie sanglante de 1905 dans le port d'Odessa. «C'est encore aujourd'hui l'un de mes films fétiches. Il y a une idée par plan!» Alors aujourd'hui, le cinéma est devenu son métier.