Khedidja Zerouali

Journaliste avec un fort accent du sud. J'ai été diplômée de l'IUT de Lannion et de l'ESJ Lille. J'ai rejoint Mediapart en septembre 2019 en tant qu'alternante et j'y suis restée depuis, pour couvrir la crise sociale et les questions relatives à ce groupe hétérogène que l'on appelle "les jeunes". 

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • A l’université, la (fausse) rentrée n’a pas eu lieu

    Par

    La rentrée annoncée par le ministère de l’enseignement supérieur n’a pas eu lieu. Dans une circulaire envoyée en pleines vacances scolaires, Frédérique Vidal préconisait un retour à l’université par petits groupes de dix dès le lundi 4 janvier. Dans les établissements, ces mesures floues annoncées trop tard n’ont eu que très peu d’effet.

  • Dans les mouvements d’éducation populaire, un héritage communiste qui s’étiole

    Par
     © Archives AFP © Archives AFP

    Sous l’impulsion du Front populaire, et après la Libération de 1945, plusieurs grands mouvements d’éducation populaire ont vu le jour. Une histoire intimement liée à celle du Parti communiste qui, avec son affaiblissement, a vu sa présence s’étioler dans ces organisations.

  • Le service civique, accélérateur d’inégalités sociales

    Par
    « Mais c’est génial ! C’est une pure aventure... De beaux moments d’engagement », se réjouit Sarah El Hairy. © KZ « Mais c’est génial ! C’est une pure aventure... De beaux moments d’engagement », se réjouit Sarah El Hairy. © KZ

    Alors que 700 000 jeunes arrivent sur le marché du travail, l’exécutif multiplie les annonces pour s’assurer que la déflagration ne sera pas trop visible. Ainsi, le plan « Un jeune, une solution » acte la création de 100 000 nouveaux services civiques. Loin des discours autoréalisateurs sur l’engagement dans la jeunesse, le dispositif est devenu une manière d’employer les jeunes précaires à bas coût. 

  • A Lille, le suicide de Fouad, lycéenne transgenre, secoue l’institution scolaire

    Par et
    Une affiche rapidement retirée, au lycée Fénelon de Lille, vendredi 18 décembre. © DR Une affiche rapidement retirée, au lycée Fénelon de Lille, vendredi 18 décembre. © DR

    Mercredi 16 décembre, Fouad, jeune lycéenne trans de 17 ans, s’est donné la mort. Quelques jours plus tôt, l’administration lui refusait l’accès de la classe parce qu’elle portait une jupe. Devant le lycée Fénelon, l’émotion est forte et l’urgence est à la protection des jeunes LGBT, y compris au sein de l’école. L’Éducation nationale, elle, a beaucoup de retard théorique à rattraper sur le sujet. Entretiens avec des lycéens mobilisés, et explication d’une déconnexion sociétale.

  • «C’est une urgence»: les députés s’alarment des conséquences du Covid sur les jeunes

    Par et
    Le rapport issu de la commission parlementaire a été voté à l'unanimité. La rapporteuse, Marie-George Buffet, espère que « ça fera bouger l'exécutif ». © Stephane LEMOUTON / POOL / AFP Le rapport issu de la commission parlementaire a été voté à l'unanimité. La rapporteuse, Marie-George Buffet, espère que « ça fera bouger l'exécutif ». © Stephane LEMOUTON / POOL / AFP

    Fracture numérique, décrochage scolaire, précarité étudiante et médecine scolaire aux abois… Le rapport de la commission d’enquête sur l’impact de l’épidémie sur les enfants et la jeunesse vient d’être voté. L’une de ses propositions est l’accès au RSA dès 18 ans.

  • A l’université Aix-Marseille, une professeure de droit compare l’islam à une MST

    Des étudiants travaillent dans une salle de cours de l'université Aix-Marseille, le 19 novembre 2020. © NICOLAS TUCAT / AFP Des étudiants travaillent dans une salle de cours de l'université Aix-Marseille, le 19 novembre 2020. © NICOLAS TUCAT / AFP

    Une professeure de droit a tenu des propos jugés islamophobes devant près de 600 étudiants, fin octobre, comparant l’islam à une « MST », puis à une « RST », « religion sexuellement transmissible ». Après une plainte de la LDH, une enquête pour « injures publiques en raison d'appartenance à des religions » doit être ouverte par le parquet. « De tels propos ne sont pas en cohérence avec ce que défend l’établissement », réagit le président de l’université.

  • Derrière les uniformes des petits jobs

    Par
    Léo, livreur chez Domino's Pizza (à gauche), et Marvin, employé polyvalent et livreur chez Pizza Hut. © Yves Drillet Léo, livreur chez Domino's Pizza (à gauche), et Marvin, employé polyvalent et livreur chez Pizza Hut. © Yves Drillet

    Dans son livre photo Garçon de café, le photographe rennais Yves Drillet raconte les mille compromis que les jeunes travailleurs trouvent pour donner malgré tout un sens à leurs petits jobs.

  • Harcèlement sexuel dans les usines chinoises de Mattel: un nouveau rapport inquiétant

    Par
    Pendant près d'un mois, l'enquêtrice a travaillé anonymement sur la chaîne de production de l’usine Mattel de la ville de Dongguan. © DR Pendant près d'un mois, l'enquêtrice a travaillé anonymement sur la chaîne de production de l’usine Mattel de la ville de Dongguan. © DR

    Dans un rapport publié ce 3 décembre 2020, trois organisations non gouvernementales (ActionAid, China Labor Watch et Solidar Suisse) épinglent le harcèlement sexuel dans les usines Mattel en Chine.

  • Les relais du conspirationnisme: «Hold-up» sur une contre-culture

    L’incroyable succès du documentaire Hold-up, qui affirme que la pandémie est une immense manipulation au profit d’une petite élite affiliée à Bill Gates, doit beaucoup aux très nombreux influenceurs – issus de la mode, de la télé-réalité ou de la diététique – qui ont offert un écho inattendu à des thèses nées dans l’extrême droite américaine.

  • Dans la fabrique du grand déficit des petits Carrefour

    Par
    Bouchra Bouziane dans son magasin presque vide, le 5 novembre 2020. © KZ Bouchra Bouziane dans son magasin presque vide, le 5 novembre 2020. © KZ

    Dans le XIIIe arrondissement de Paris, un Carrefour City presque vide. La gérante a retiré les affiches sur lesquelles on pouvait lire « Carrefour, les coulisses de la honte ». Auprès de Mediapart, elle raconte son itinéraire vers la faillite, causée, selon elle, par le groupe lui-même.