Khedidja Zerouali

Journaliste avec un fort accent du sud. J'ai été diplômée de l'IUT de Lannion et de l'ESJ Lille. 

J'ai rejoint Mediapart en septembre 2019 en tant qu'alternante et j'y suis restée depuis, pour couvrir le monde du travail et les questions relatives à ce groupe hétérogène que l'on appelle "les jeunes". 

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Bilan Macron. La casse de l’enseignement supérieur

Éducation et enseignement supérieur — Analyse

Pendant cinq ans, l’université a été réformée de fond en comble. Au grand dam des enseignants qui estiment qu’elles ont installé une sélection toujours plus féroce. Et pendant ce temps, les promesses faites aux étudiants sont souvent restées lettre morte, à commencer par la réforme des bourses qui n’a jamais été faite.

Panthéon-Assas : un enseignant fait une allusion sexuelle qui ne passe pas

Enseignement supérieur: des violences sexuelles endémiques

Dans la prestigieuse université de droit Panthéon-Assas, les violences sexistes ne cessent de se multiplier depuis quelques années. La dernière en date ? Un enseignant qui suggère à une étudiante de lui faire une fellation, avant de se confondre en excuses. 

Les Ukrainiens de Vendée organisent la solidarité

France — Reportage

En Vendée, les Ukrainiens s’organisent pour trouver des hébergements à celles et ceux qui fuient la guerre et apporter un soutien logistique aux autres, restés dans leur pays. Nombre de Vendéens prêtent main-forte, ouvrent leur maison et aident à la récolte de dons. 

Violences sexuelles : la plainte qui fait tanguer la CGT

Violences sexuelles : les syndicats aussi — Enquête

Benjamin Amar, figure montante du syndicat, est visé par la plainte d’une camarade pour « viol », « torture » et « actes de barbarie ». Il clame son innocence. La révélation de cette affaire suscite de violentes oppositions entre la direction nationale, qui l’a suspendu de ses fonctions, et ses soutiens du Val-de-Marne.

« On imagine que les classes populaires sont plus réceptives aux fausses informations, c’est faux ! »

Culture et idées — Entretien

Qui sont « les complotistes » ? Selon certains politiques, les complotistes seraient les jeunes de banlieue. Pour d’autres, le complotisme serait partout. Selon Coralie Le Caroff, maîtresse de conférences et spécialiste du sujet, ces préjugés ne s’appuient sur rien d’autre que le racisme ou le mépris de classe.

Dans la ville du premier ministre, les services publics s’étiolent

Présidentielle 2022. Dans les Pyrénées-Orientales, où l’État rétrécit (2/4) — Présidentielle 2022. Sur le terrain.

À Prades, dans les Pyrénées-Orientales, la ville dont Jean Castex fut le maire, un postier, deux enseignants, un aide-soignant, des agents de Pôle emploi et de la trésorerie racontent cinq ans d’austérité budgétaire et de réformes.

Bas salaires : les maroquinières de Louis Vuitton débrayent

LVMH : Derrière l’apparat, les galères des travailleurs (3/6)

Annualisation des heures supplémentaires, pauses scindées et bas salaires : dans les ateliers Louis Vuitton, la réorganisation proposée par la direction ne passe pas. Jeudi, trois des dix-huit usines de la marque de luxe étaient perturbées par des grèves.

Elyze : deux entrepreneurs du vote se prennent les pieds dans l’appli

France

Elyze, téléchargé plus d’un million de fois, se présente comme le « Tinder » de la politique permettant aux jeunes électeurs perdus de se retrouver dans la jungle des propositions. De nombreuses critiques se sont élevées contre la récolte massive de données opérée par l’application. 

Aux jeunes travailleurs, la patrie peu reconnaissante

Espace de travail

Dans la droite ligne de 40 ans de politiques d’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi, le gouvernement Macron s’est attelé à réduire « le coût du travail » des jeunes à néant. Selon nos invités, Florence Ihaddadene, maîtresse de conférences en sociologie, et Julien Vermignon, membre du Forum français de la jeunesse, cette politique aide davantage les employeurs que les jeunes travailleurs et travailleuses.

« Tout augmente sauf nos salaires » : des dizaines de milliers de manifestants en France

Travail — Reportage

Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi 27 janvier, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.

« Tout meurt à petit feu ici » : à Saint-Cyprien village, La Poste est fermée depuis un an

Présidentielle 2022. Dans les Pyrénées-Orientales, où l’État rétrécit (1/4) — Présidentielle 2022. Sur le terrain.

Le bureau de poste de cette localité des Pyrénées-Orientales a baissé le rideau en février 2021. Les habitant·es de la commune côtière doivent désormais se rendre au guichet situé à la plage, à plus de 3 km de là. Or, pour les plus âgés, la disparition de ce service au cœur du village est un abandon de plus.

Rénovation des logements Crous : devant les députés, Frédérique Vidal ment

France

Lors de la séance de questions au gouvernement du 18 janvier, la ministre de l’enseignement supérieur s’est gargarisée de son bilan. Elle a même annoncé qu’en termes de logements étudiants, son gouvernement avait fait mieux que le précédent, en rénovant 100 % des logements Crous. Un chiffre sorti de nulle part que le ministère est bien en peine de justifier. 

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Khedidja Zerouali
Journaliste à Mediapart

1 Billets

0 Éditions

Hénin Beaumont : les fachos insultent et les internautes ricanent

Billet de blog

Dans la commune du Pas-de-Calais, fief du Rassemblement national, 67,15 % des électeurs ont voté pour Marine Le Pen au second tour. Des dizaines de journalistes ont couvert la journée et pourtant on ne retiendra qu’une vidéo de quelques secondes où l’ont voit des électrices crier, insulter et lancer un doigt d’honneur.