Livia Garrigue

Après des études de philosophie et de science politique, j'ai travaillé à France Culture et écrit pour la revue Sciences Humaines, suite à un passage aux magazines Soixante-Quinze et We Demain. J'ai rejoint Mediapart en janvier 2019 comme journaliste co-responsable du Club. 

Contacts

Twitter
@livia_garrigue

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Villes en déclin : à Cleveland, une radiographie de l’abandon

Au détour des livres 2022 (12/13) — Chronique

Dans une riche enquête sur la ville de Cleveland, les politistes Max Rousseau et Vincent Béal explorent les mécanismes du déclin urbain et de la défection de l’État. Par l’agriculture urbaine et leurs tactiques de survie, les populations tentent d’y façonner de nouveaux communs, enserrés dans le carcan du capitalisme.

« Les Filles du coin » : exister, mais pas trop

Au détour des livres 2021 (4/13) — Chronique

La précieuse enquête sur les jeunes filles en milieu rural de la sociologue Yaëlle Amsellem-Mainguy explore l’ordinaire de leurs occupations, la construction de leur intimité dans un petit monde où tout se sait, et les ressorts de leur effacement social. 

Pour une éthique de la vulnérabilité en temps de pandémie

Au détour des livres 2020 (1/16) — Chronique

Une blessure, l’épreuve du vieillissement, la maladie ou la crainte de la mort : la vulnérabilité, part essentielle de nos existences, est pour Emmanuel Levinas ce qui nous ouvre à autrui, à l’éthique et à la responsabilité. La philosophe Corine Pelluchon, dans un passionnant cours dispensé à des soignants quelques mois avant le début de la pandémie, place l’expérience du soin au cœur de sa réflexion et nous invite à relire Levinas.

Le «Journal» d’Henry David Thoreau: les notes de terrain d’un écologiste avant l’heure

Au détour des livres 2019 (7/13) — Chronique

Thoreau, théoricien de la désobéissance civile et anti-esclavagiste radical mort en 1862, apparaît dans son journal en poète, naturaliste, mais aussi prophète politique. Derrière la relation sensuelle de Thoreau avec la nature se joue son intuition du lien entre asservissement du monde naturel et oppression des minorités.