Pour une éthique de la vulnérabilité en temps de pandémie

Une blessure, l’épreuve du vieillissement, la maladie ou la crainte de la mort : la vulnérabilité, part essentielle de nos existences, est pour Emmanuel Levinas ce qui nous ouvre à autrui, à l’éthique et à la responsabilité. La philosophe Corine Pelluchon, dans un passionnant cours dispensé à des soignants quelques mois avant le début de la pandémie, place l’expérience du soin au cœur de sa réflexion et nous invite à relire Levinas.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Soignants contaminés, surblouses en sac-poubelle, aides à domicile sans masques, Ehpad abandonnés, patients entassés dans des couloirs d’hôpital : ce sont, entre autres, les images qui subsistent de l’expérience inédite du pic épidémique du mois de mars à mai 2020, longues semaines éreintantes pour le corps soignant dans un contexte de délabrement de leurs conditions matérielles d’exercice. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal