Bettencourt: le procureur use et abuse de l’espionnage téléphonique

By

Le procureur Philippe Courroye a chargé la police d'examiner les factures téléphoniques de deux journalistes du Monde ayant écrit sur l'affaire Woerth-Bettencourt. Dans l'espoir de trouver leur «source» éventuelle et d'écarter la juge Isabelle Prévost-Desprez, qui enquête de manière indépendante sur l'un des volets de cette affaire et qui est en conflit ouvert avec le procureur Courroye. Le journal annonce qu'il porte plainte.

Reading articles is for subscribers only. Subscribe now.

La chasse aux «sources» des journalistes semble être devenue à présent, pour certaines autorités de l'Etat, une pratique ordinaire... dont la légalité est pourtant fortement contestée. Le procureur de la République de Nanterre vient ouvertement de s'y adonner à son tour, en visant Le Monde. Le quotidien révèle aujourd'hui les circonstances d'un espionnage téléphonique ordonné par le procureur Philippe Courroye, sur fond d'affaire Woerth-Bettencourt.