Courroye contre Nadal: l'enjeu d'une justice indépendante

Par et
Jean-Louis Nadal, procureur général de la Cour de cassation – plus haut responsable du parquet en France –, réclame la saisine d'un juge indépendant dans les différents volets de l'affaire Bettencourt impliquant Eric Woerth. Refus clair et net du procureur Philippe Courroye. C'est un événement judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'affaire Bettencourt/Woerth compte désormais un volet supplémentaire: le scandale judiciaire. Il est sur la place publique depuis lundi avec l'affrontement qui se déroule au sein même du parquet. Lundi soir, Philippe Courroye, procureur de Nanterre, qui conduit trois enquêtes préliminaires sur cette affaire, a fait savoir qu'il n'était pas question de se plier aux conseils publiquement formulés le matin même par le procureur général de la Cour de cassation, Jean-Louis Nadal. Ce dernier suggérait fortement l'ouverture d'une information judiciaire et la nomination d'un juge d'instruction indépendant.