Redonner vie au décor

Par

Dans une enquête esthétique et politique, la chercheuse Estelle Zhong Mengual perturbe nos représentations traditionnelles de l’histoire de l’art, pour rééduquer notre regard et faire place à une culture, autant visuelle que sensible, du vivant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comment les orchidées, les montagnes, les forêts ou les rivières ou les oiseaux sont-ils devenus de simples décors ou motifs de peinture ? Pourquoi un corbeau sur une toile est-il réduit à un signe de mauvais présage ou une rose à un emblème de l’être aimé ? Pour quelles raisons la nature en peinture se réduit-elle le plus souvent à une « nature morte », à la façon dont on pense classiquement le monde autre qu’humain comme un univers silencieux ?