Parcours éparpillés des classes populaires

Par

La révolte jaune de cet hiver a exigé davantage de justice sociale, tout en signalant qu’il n’existait pas d’homogénéité du peuple en colère. Alors, Où va la France populaire ? Telle est la question posée par un livre collectif qui étudie plusieurs cas de fragmentation des classes populaires et de leurs trajectoires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La mobilisation des « gilets jaunes » a pris la forme d’une colère populaire. Mais le peuple acteur de cette colère demeure un sujet discuté et disputé. Où va la France populaire ? coordonné par les sociologues Nicolas Duvoux et Cédric Lomba et publié dans la collection La Vie des idées aux PUF, permet d’y voir plus clair en analysant les clivages et divergences, visibles ou invisibles, à l’intérieur des classes populaires, qui ne se réduisent plus depuis longtemps au monde ouvrier.