Léo Ferré repincé par son passé

Par

La belle-fille de Léo Ferré, qui vécut aux côtés de l'artiste durant près de vingt ans, publie un témoignage passionnant sur ces temps de création dans l'insouciance puis la souffrance : Comment voulez-vous que j'oublie... Madeleine et Léo Ferré 1950-1973 (Phébus). Entretien avec Annie Butor, sans rancœur mais sans amnésie...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.