Le huis clos familial névrotique du festival de Bayreuth

Par
Lundi 1er septembre, le deus ex machina du festspielhaus de Bayreuth depuis 57 ans, Wolfgang Wagner, 89 ans, est parvenu à livrer les clefs du Graal à ses deux filles, réconciliées pour faire échec à une nièce inventive: un comble ! Retour sur un festival qui cultive le huis clos familial jusqu'à la caricature névrotique...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.