Une épidémie sous Staline

Par David Novarina (En attendant Nadeau)

Écrit en 1988, ce scénario de Ludmila Ouliskaïa évoque la façon dont le pouvoir stalinien a pu, grâce aux services de renseignement du NKVD, juguler rapidement une étonnante épidémie de peste à Moscou en 1939.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La publication de Ce n’était que la peste tombe à point nommé. L’écrivaine s’était inspirée d’un épisode surprenant et peu connu de l’histoire soviétique : en 1939, à la suite d’une expérience de laboratoire malencontreuse, une épidémie de peste commence à se propager à Moscou et cause plusieurs décès. Mobilisés, les services du NKVD (le Commissariat du peuple aux affaires intérieures) procèdent à une série d’arrestations et de mises en quarantaine. Ils parviennent à contenir l’épidémie rapidement.