Claude Lefort, penseur de la «démocratie sauvage»

Par

Dans un livre récent, Nicolas Poirier restitue les apports du philosophe en ce qui concerne le caractère politique des droits de l’homme, l’originalité de la démocratie comme forme de société et le fantasme d’unité qui nourrit les dérives totalitaires. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Claude Lefort (1924-2010) a été l’un des penseurs importants de la démocratie. Dix ans après sa disparition, il manquait encore une synthèse de ses travaux qui soit accessible à la fois par son format et par la clarté du propos. C’est chose faite avec l’Introduction à son œuvre publiée par Nicolas Poirier aux éditions La Découverte.